Pawn Storm, ce groupe de hackers qui cible la France

Le Pawn Storm est un groupe de hacker qui a fait parler de lui au cours de la campagne présidentielle du président français actuel, Emmanuel Macron, le mois de février dernier. En effet, le groupe Pawn Storm avait tenté faire une attaque d’hameçonnage pour pouvoir avoir accès à toutes ses données personnelles. 

Des tentatives d’hameçonnage récurrentes

pawn-storm.jpg

L’apparition de Pawn Storm n’est certainement pas une nouvelle pour tous. Ces deux dernières années, le groupe a volé toutes sortes de données personnelles. A ce qu’il paraît, les hackers n’ont pas de grandes préférences en ce qui concerne leur cible. Ainsi, sociétés, institutions gouvernementales et pays ne sont pas à l’abri des attaques de Pawn Storm.  En effet, le New York Times, la chaîne de télévision Al Jazeer, des ministères en Arménie ou encore en Albanie sont quelques exemples de ses victimes. Outre cela, il y aussi les tentatives d’hameçonnage de la CDU de la chancelière Angela Merkel ou du parti démocrate américain. Et la toute dernière tentative répertoriée est celle qui touche la France. Notamment, celle qu’Emmanuel Macron avait déclaré lors de sa campagne électorale. Ce dernier affirme qu’il y a eu des répétitions d’attaques sur son site de campagne. 

Un groupe de hacker russe ?

hacker-russe.jpg

A la suite d’un long travail de recherche et d’analyse effectuée par Trend Micro (une entreprise japonaise spécialisée dans le domaine de la cybersécurité), Pawn Storm serait un groupe de hackers russe. De plus, Pawn Storm ne serait pas la seule identité qu’utilise le groupe car il opèrerait également sous le nom de Tsar team, APT28 ou encore Fancy Bears. Il paraitrait que Pawn Storm travaille en étroite collaboration avec des services secrets russes. Toutefois, la Russie affirme n’avoir eu aucune implication dans l’attaque de Pawn Storm lors de la campagne française.